¤} New Moon, New Life

Que s'est-il réellement passé après Fascination ? Bella est-elle retournée à Forks ?
Vous le saurez en entrant ici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'Originalité [James]

Aller en bas 
AuteurMessage
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Un peu d'Originalité [James]   Dim 29 Mar - 19:11

Rayne attacha le collier de sa grand-mère en touche finale à sa tenue, un simple pull rose avec des décorations en dentelle et un jean 5 poches basique. Un coup de brosse et un de crayon pour les yeux et elle était prête. Martin se moqua d’elle en passant devant sa porte sur un pseudo rendez-vous galant, le pauvre s’il savait qu’il s’agissait d’un professeur. En effet Monsieur Whyte, James car désormais elle connaissait son prénom, lui avait par un quelconque miracle envoyer un mail un peu plus tôt dans la semaine. La blonde se félicitait d’avoir eut le culot de glisser un post-it dans son devoir exposé, dans lequel elle donnait son adresse mail et une invitation à continuer la conversation commencer dans les couloirs de l’université. Quelle ne fut pas sa surprise de voir qu’il avait répondu, c’était incroyable et totalement impossible mai sil lui proposait de sa voir ce vendredi vers 15h et comme en plus la météo était clémente ce jour-là ils pourraient se balader tout en parlant de créatures mystiques.

Après avoir préparer son sac à main l’étudiante enfila ses éternelles Converses et descendit dans la cuisine, attrapant une pomme elle dit au revoir à son frère aîné et sortit pour prendre le bus à l’arrêt un peu plus haut dans leur rue de gens riches qui ne se servaient jamais des transports en commun. Au moins elle sortait du lot. Rayne monta dans le véhicule quand il passa et ne s’arrêta qu’à Leicester Square. La place était vraiment magnifique et puis il y avait une excellente librairie qui faisait vraiment de tout. Un livre à la main et sa musique dans les oreilles la jeune femme alla s’asseoir sur un banc pour attendre son professeur. Elle avait pensé à prendre le carnet que Lady Davis avait écrit tout au long de sa vie et que la jeune femme avait toujours comparé à un grimoire compte tenu de ce que ses pages recelaient. Des histoires, des illustrations et des commentaires personnels que la vieille femme avait récolté et consigné toute sa vie.

Comme toujours Rayne était en avance, si certains considéraient la ponctualité comme une bonne chose, la blonde voyait plus cela comme un défaut, les gens pensaient ensuite qu’elle était parfaite ou alors trop passionné, obsédé par ses rendez-vous, elle était simplement organisée. Au loin elle reconnu la silhouette de monsieur Whyte mais fit mine de n’avoir vu, le laissant venir à elle et être celui qui parlerait en premier.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Dim 29 Mar - 20:30

James avait rendez vous et il était en retard. Ce n'était pas souvent que cela lui arrivait mais il détestait cela. Il avait été retenu par un étudiant qui lui avait demandé des conseils concernant son orientation. Evidemment, il n'allait pas le laisser prétextant qu'il n'avait pas le temps. Il avait toujours du temps pour ses étudiants. D'autant plus qu'il s'agissait d'orientation. Il savait combien cela pouvait être difficile de trouver la bonne.
Enfin bref, après avoir conseillé ce jeune homme, il prit direction du square. Oui il avait osé. Il avait osé donner rendez vous à une étudiante. Vu comme ça, cela pouvait ressembler à un rendez vous galant, mais pas du tout!
Lorsqu'il avait vu le mot de Rayne Davis, il s'était d'ailleurs posé des questions. Désirait-elle le revoir seulement pour continuer la discussion ou se faisait-elle des illusions? Si c'était le cas, en lui donnant rendez vous, il n'allait pas arranger les choses. Mais il voulait vraiment en savoir plus sur sa grand mère et ses histoires de vampires. Peut être savait-elle des choses qui pourrait l'intéresser.

Il laissa donc son rôle de professeur à la faculté. Il était maintenant simplement James, ou bien peut être un peu le chercheur aussi. Il avait d'ailleurs choisi ce lieu qui était loin de la fac. Peut être était ce une erreur de sa part, mais il voulait éviter les ragots.
Une fois dans le parc, il ne mit pas longtemps à la repérer. Elle était donc venue. Lui qui avait envisagé la possibilité qu'elle allait se défiler fut quelque peu supris de la trouver assise sur un banc, perdue dans ses pensées.

Il s'approcha vers elle dans une démarche décontractée, les mains dans les poches.

-Salut!, dit-il en se penchant légèrement vers elle pour qu'elle le voit car il n'était pas certain qu'elle ai remarqué sa présence, avec ses écouteurs dans les oreilles.

-Excusez moi je suis en retard. J'ai été retenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Lun 30 Mar - 18:24

Rayne finissait justement son chapitre des Liaisons Dangereuse quand une silhouette lui fit de l’ombre, bien sur elle savait de qui il s’agissait et puis malgré ses écouteurs la musique n’était pas forte alors elle entendit parfaitement la voix de monsieur Whyte la saluer. La jeune femme retira l’oreillette gauche en levant la tête, elle fit un grand sourire en espérant qu’il comprendrait que c’était juste de la politesse et qu’elle n’essayait pas de lui faire du rentre dedans, d’accord il était mignon mais il était un adulte responsable charger de son éducation et en aucuns cas un flirt potentiel, la blonde espérait qu’il ne se faisait pas des idées sur le fait qu’elle lui ait ainsi proposé son mail pour un rendez-vous.

« Bonjour ! Ne vous inquiétez pas j’étais en bonne compagnie »

Lui dit-elle en replaçant son marque page et en désignant son livre. Au moins elle était une véritable littéraire, puisqu’elle avait bien souvent le nez dans un livre et même pas forcément ceux qui étaient au programme, en effet les mœurs du vicomte de Valmon ou de la marquise de Merteuil ne correspondait pas franchement au puritanisme anglais. Elle éteignit son mp3 et rangea son livre dans son sac. C’était bizarre de voir son prof en dehors du domaine scolaire, Rayne ne savait pas trop comment se comporter, devait-elle être un peu familière ou être la même qu’à l’université, fallait-il qu’ils s’assoient ici ou bien aie prendre un café dans une des brasseries de la place? Oui c’est idée ne paraissait pas trop mal, d’autant plus que l’une d’elle permettait une grande intimité qui leur permettrait de discuter tranquillement de leur sujet favori.

« Puis-je vous proposez que l’on s’installe au chaud et dans un endroit où les oreilles indiscrètes n’existe presque pas ? »

La blonde fit un geste en direction d’une devanture verte illustrée de lettres blanches indiquant ‘The Old Fashion café’. Elle connaissait ce café pour y passé beaucoup de tempes avec ses frères et parce que s’était un salon de thé où feu Lady Davis avait ses habitudes, alors certes il n’y avait pas beaucoup de gens dans leurs âges mais au moins ils y seraient bien tranquilles.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Lun 30 Mar - 21:37

James n'avait même pas remarqué qu'elle était en train de lire. Il vit rapidement le titre de l'oeuvre: les Liaisons dangereuses. Il en avait déjà entendu parler mais ne l'avait jamais lu. Mais cela montrait son intérêt pour la littérature. Ce n'était pas tous les étudiants qui lisaient des oeuvres Françaises! Combien même lisaient? Les générations préféraient tellement l'Internet ou la télé! Cela lui fit penser à son frère...Il n'avait pas l'Internet, certes, mais il avait bel et bien la télévision! Quand à James, il préférait une bonne bibliothèque plutôt que de se vautrer devant cet écran plat de malheur.

-Je vois ça, répondit-il avec un sourire.

Il attendit qu'elle range ses affaires, ne sachant trop s'il devait s'assoir ou attendre debout. Mais elle lui proposa d'aller au "Old Fashion Cafe". Peut être se sentait-elle, elle aussi quelque peu mal à l'aise. Le fait de bouger détendrait un peu l'atmosphère.

-Bonne idée et très bon choix. J'aime beaucoup ce café.
Cela l'étonnait même qu'elle lui ai proposé ce genre de café. Généralement, ce n'était pas le genre de lieu fréquenté par les jeunes. Ce café avait un public quelque peu plus âgé. Même lui était généralement considéré comme "jeune" à la vue du reste des clients. Mais ce café était reconnu pour sa musique. Il ne passait que du Jazz, Soul et Blues. Et James était fana de ce genre de musique. Il venait souvent voir les groupes jouer les samedis soir...lorsqu'il n'était pas prit dans sa thèse.

Heureusement, le café n'était pas loin. L'absence de discussion durant le trajet ne fut donc pas pesante.
A peine rentré, James respirait mieux. Une bonne odeur de thé, de café et de gâteaux embaumaient les lieux, et une douce musique de Ray Charles les accueillit. Il était détendu lorsqu'il s'installa sur sa banquette. Il se mit même plus à l'aise en enlevant sa veste.


-Vous aimez ce café? C'est assez surprenant venant d'une étudiante.
Il avait parlé peut être un peu trop vite, et eu peur qu'elle le prenne mal.

-Ne le prenez pas mal, mais il est vrai que ce café est plutôt habitué à un public plus âgé.

Un serveur vint alors tout sourire prendre commande.
-Que désirez vous boire? demanda James à son étudiante. Pour moi ce sera un café s'il vous plaît.

Tandis qu'elle commandait, James regarda vers la baie vitrée. Ils avaient vu sur le parc et sur les jeux d'enfants. Il sourit en voyant un enfant se faire gronder par sa mère car il venait de lancer du sable. Cela lui fit penser à son fils car il avait vécu la même expérience le week end précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Mer 1 Avr - 17:34

Rayne fut soulagé de voir que son idée était plutôt bien accueilli, elle espérait juste qu’il ne trouverait pas bizarre qu’elle l’emmène dans un café occupé par beaucoup de mamie, mais à son grand étonnement monsieur Whyte connaissait ce salon. Il était décidément plein de surprise ce qui ravi al jeune femme qui se sentait tout d’un coup moins bizarre. Le trajet aussi court soit-il se déroula dans un silence presque religieux chacun trop anxieux du résultat de cette entrevue et en même temps, du moins pour elle, excité par la conversation qui les attendait. A l’intérieur la bonne odeur de gâteaux chauds donna faim à la blonde qui se retint mais espéra que la personne qui prendrait la commande serait Franz, le serveur allemand qui fut le chouchou de sa grand-mère. La voix reconnaissable de Ray Charles emplissait le lieu et Rayne se sentit d’un coup plus détendu, elle eut aussi envi d’écouter l’album du chanteur que son père cachait au fond d’un tiroir de son bureau mais elle y repenserait plus tard.

La jeune femme suivit son prof et s’installa face à lui avant de retirer son manteau et son écharpe. Sur le cou pelle se demanda si monsieur Whyte prendrais son effort vestimentaire pour une quelconque tentative, d’accord elle avait pensé à vouloir faire bonne impression mais certainement pas cette impression là. Enfin il lui fit une remarque qui la fit sourire, la blonde replaça une mèche de cheveux dans une barrette et lui répondit d’un air nostalgique.

« Je viens ici depuis que je suis toute petite avec ma grand-mère, enfin chaque fois que nous venions sur Londres, c’était une habituée et sur le mur du fond il y a même un hommage à sa personne… »

Rayne fut interrompu par le serveur mais heureusement car elle pouvait parler de son aïeule sans fin ce qui pouvait être agaçant. Manque de chance ce n’était pas le cerveau qu’elle souhaitait et n’aurait donc pas son petit gâteau en supplément comme à chaque fois cela ne l’empêcherait pas de le commander. Il suffirait juste qu’elle le paie, parce qu’elle ne s’attendait pas à ce que monsieur Whyte lui offre quoi que ce soit, impossible.

« Je prendrais un mocha blanc avec un pain perdu, s’il vous plait. »

Avec un sourire le serveur s’en fut pour aller préparer leur commande. Rayne remarqua que son professeur était perdu dans ses pensées aussi resta-t-elle silencieuse un moment avant de l’interrompre pour relancer la conversation. Elle ne savait pas bien si elle devait d’abord s’excuser de son audace ou si elle reprenait directement le sujet qu’ils avaient débattu au détour d’un couloir. En même temps elle pouvait faire les deux, il fallait juste être subtil.

« J’espère que je n’ai pas franchi certaine limite en vous proposant mon mail mais c’est tellement rare qu’un qui s’intéresse au surnaturel quel qu’il soit. »

La fin de sa phrase signifiait autant les démons tels que les vampires ou bien la théologie comme ils avaient évoqué la foi, cela évitait qu’il la prenne pour une folle et le sujet reviendrait de lui même. Le serveur leur apporta leur commande et Rayne ne put attendre pour savourer son pain chaud comme il fallait et sucré à merveille.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Sam 4 Avr - 10:41

Ainsi donc, elle avait l'habitude de venir avec sa grand mère, ce qui expliquait le fait qu'elle connaisse ce café. Mais cela n'expliquait pas forcément le fait qu'elle aimait venir ici. Certains adolescents auraient pu être content de ne plus revenir ici, embarqué dans la révolte de l'adolescence. Mais Rayne semblait avoir largement dépassé ce stade! James était assis face à une adulte, et non pas une ado. Elle devait vraiment aimer sa grand-mère pour continuer de venir ici.
James regarda en direction du fameux mur, mais il était trop loin pour apercevoir la photo dans le détail. Il aurait aimé la connaître de son vivant pour pouvoir l'entendre parler des vampires et pouvoir échanger avec elle. Mais fort heureusement, Rayne semblait connaître ces histoires par coeur. Elle parlerait donc à sa place.

Une fois avoir prit commande, Miss Davis revint sur le fait qu'elle lui ai donné le mail. Franchir les limites...Quelles limites? La limite à respecter entre un professeur et une étudiante? Lorsqu'il y repensait il trouvait ça ridicule. Le monde était régit par des limites à ne pas dépasser et celle-ci lui semblait absurde. De toute façon, ils ne faisaient rien de mal! Ils se rencontraient pour discuter d'une passion, a prioris, commune.

Le serveur revint avant qu'il ait eu le temps de répondre. L'air de musique changea pour un air plus entrainant.

Une fois le serveur partit, James sourit lorsqu'il vit Rayne se jeter sur son pain perdu. Mais il ne fit pas de commentaire et préféra répondre à la remarque de l'étudiante.


-Si vous aviez franchi une limite quelle qu'elle soit, je ne serai pas assis en face de vous en ce moment, dit-il toujours accompagné d'un sourire.
S'il y a des limites entre un professeur et une étudiante peut être sommes nous tous deux fautifs.continua-t-il sur le ton de la plaisanterie.

-En tout cas, peut être qu'en ce moment même des vampires sont en train d'écouter notre conversation dans ce café. Je vois mal ce qu'un vampire viendrait faire ici remarque, vu qu'ils n'ont pas le même régime alimentaire que nous.


Il avait directement attaqué le vif du sujet car il en avait marre de tourner autour du pot. La conversation était maintenant engagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Dim 5 Avr - 22:59

La réponse au sujet des limites que lui donna le professeur Whyte détendit grandement Rayne qui appréciait qu’il ne voit en leur rencontre intéresser rien de scandaleux et surtout cela signifiait qu’il n’avait aucune autre intention que de discuter avec son élève. Elle se lécha le doigt plein de sucre et sourit à l’historien. En dehors du cadre scolaire il n’avait pas du tout la même aura, il semblait plus lui même et plus libre rien que dans la plaisanterie ou même son accord pour le chois du café. Elle en apprendrait plus sur lui que probablement la majorité des collègues du brun alors que ceux-ci le croisait presque tous les jours et travaillaient/travailleraient avec lui pendant plusieurs années. Ce savoir la rendait un peu orgueilleuse, aussi parce que beaucoup de fille qui suivait le cours de monsieur Whyte étaient raides dingues de lui, d’accord il était très beau mais fantasmer sur un prof quel cliché.

Mais Rayne ne prolongea pas cette réflexion comme le brun enchainait sur les vampires, alors il avait une préférence pour les suceurs de sang, et oui la blonde doutait qu’ils sortent boire un café entre pote de temps un temps. Un joli cou humain devait leur paraître bien plus appétissant. La blonde nota la théorie qui se cachait derrière la phrase qu’il venait de prononcé et après une gorgée de café elle la lui fit remarquer.

« Alors vous faites partis de ceux qui pense que les vampires ne brûlent pas au soleil ? »

De son côté elle ne savait pas vraiment, elle se les figurait comme des créatures nocturne mais ce n’était pas une spécialiste et l’étudiante n’avait vu aucun point sur ce fait dans le journal de sa grand-mère hormis pour les jours de pluie ou quelque chose de ce genre, probablement parce qu’alors le soleil ne pointait pas réellement son nez. Mais bon c’était approximatif comme théorie.

« Je suis peut-être trop influencée par les légendes mais pour ma part je les imagines plus, sortant la nuit, se dissimulant dans l’ombre pour surprendre leur victime, mais je suppose que je ne suis pas contre l’idée de les voir en pleine journée, cela pourrait être exotique. »

Rayne prit une nouvelle gorgée de café et attendit la réponse de son interlocuteur, qui semblait enthousiaste de voir s’ouvrir le débat. Apres tout n’étaient-ils pas là pour ça, elle pensait bien que si, à comme sa grand-mère serait fière d’elle en cette instant et la voir parler ainsi de chose hors du commun, de socialisé et de lui rendre hommage en rendant publique ses opinions. Instinctivement la blonde porta la main à son collier et sourit sans s’en rendre vraiment compte avant de reporté son attention sur son professeur.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Lun 6 Avr - 21:31

James était vraiment amusé de discuter de vampires avec une de ses étudiantes. Cela se faisait si naturellement! Sa remarque concernant l'exostime des vampires le fit rire.

-Je pense que les vampires nocturnes est l'un des clichés inventé par la religion. Les vampires considérés comme démoniaques étaient liés à la nuit. Tout comme le fait de se protéger d'eux avec de l'eau bénite, des crucifix ou des hosties! Ca me paraît un peu abérrant qu'une créature si puissante puisse craindre un moceaux de bois ou de l'eau. Tout ça a été créé par la religion. Il ne faut pas s'arrêter aux préjugés et chercher à comprendre par soi même. Cela serait trop simple sinon.

Il but une gorgée de café pour faire une pause, sinon il aurait continué ainsi durant des heures. Le passioné était réveillé et ce n'était pas ses talents d'oralité de professeur qui allaient pouvoir le freiner! Loin de là!

Il reprit néanmoins pour répondre franchement à Rayne.


-Donc non, je ne suis pas de ceux qui croient que les vampires fondent au soleil. Vous savez qu'il y a plusieurs témoignages démentant cette information? Par exemple, au 19 eme siècle, un homme a laissé entendre qu'il avait rencontré un vampire dans un parc. J'ignore pourquoi cette créature en question ne s'est pas abreuvé de son sang, mais toujours est-il que cet homme est persuadé qu'il s'agissait bel et bien d'un vampire pour l'avoir touché...Sa peau était glaciale. Et il y en a bien d'autres...

Il ne lui raconta pas le meilleur de ces témoignages car James avait lui même du mal à y croire. En effet, une enfant aurait rencontré un vampire médecin au début 20 eme. Or un médecin était en contact constant avec le sang. Il était donc impossible qu'une telle relation soit possible.

-N'hésitez pas à m'arrêter si vous désirez intervenir car lorsque je suis lancé, j'ai du mal à m'arrêter! dit-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Mer 8 Avr - 17:31

Rayne écouta avec attention la réponse de son professeur qui semblait avoir une opinion très arrêtée sur le sujet, il lui était d’avis que ce n’était pas la première fois que monsieur Whyte se penchait sur la question. Attentive comme l’élève qu’elle était la blonde n’osa pas tout de suite répondre après la tirade de l’historien et de toute façon il n’avait pas vraiment fini de répondre lui-même et d’ailleurs il reprit. Oui il avait même des preuves de ce qu’il disait. D’un coup Rayne se sentit un jury faisant passer une épreuve à un étudiant, cette pensée était assez amusante mais elle devait tout de même écouter pour pouvoir participer à la conversation. Cependant elle ne put s’empêcher de rigoler quand le brun précisa qu’elle avait le droit de l’arrêter.

« Malheureusement en tant qu’élève il est très dur de stopper un prof qui parle surtout quand on est intéressée ! »

Elle laissa le temps à sa phrase d’être apprécier à sa juste valeur et prit une gorgée de sa boisson chaude et reprit.

« Mais maintenant que j’ai la parole, je dirai que d’accord peut-être que la religion exagère la chose pour effrayé et que les crucifix et l’eau bénite serve de placebo, il y a l’ennemi et il faut un moyen de savoir qu’on peut le vaincre même si ne n’est que psychologique, je pense que le ton n’est pas une invention… »

Rayne n’en revenait pas de débattre vampire avec un professeur d’université et un des siens en plus. Elle qui rêvait souvent de rencontrer un être magique et qui se pensait un peu folle pour avoir laissé sa grand-mère lui mettre toutes ses idées en tête. Mais cette fois on la prenait au sérieux et on lui demandait son avis avec un réel intéressement.

« Puis le jour je ne dis pas non mais je pense que si la légende est née ce n’est pas uniquement la faute de l’Eglise, un fait doit avoir provoqué la conclusion qu’il ne sorte que la nuit, peut-être juste une préférence ou une réaction au soleil mais pas mortelle. La Bête du Gévaudan, par exemple, certain y voyait un loup énorme ou un animal inconnu l’Eglise en à fait un fléau du Diable mais parce qu’il n’y avait pas d’explication plus logique à l’époque mais il y avait bien quelque chose à la base ! Enfin je ne sais pas si vous comprenez mon argument…mais pour les pieux et l’eau je suis d’accord une créature qui à surpasser la mort ne craindrait pas quelque chose d’aussi ridicule. »

L’étudiante n’en revenait pas du monologue qu’elle venait de sortir, elle si timide et si discrète avait débattu pendant 5 minutes en tenant tête à une autorité. Cette réalisation la fit rougir et la blonde espéra que cela ne se voyait pas trop et se cacha pour l’occasion derrière sa tasse le temps que monsieur Whyte réponde.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Jeu 9 Avr - 15:15

-Bien sûr, je comprend votre argument. Il y a forcément une raison pour que l'on croit que les vampires sont nocturnes, répondit James.

Il n'avait même pas laissé de répis à Rayne. Maintenant qu'il avait quelqu'un avec qui parler de sa passion, il n'allait pas s'arrêter tout de suite! Et il était intéressant de débattre avec elle. Il continua donc sur ce sujet.

-Mais le sont-ils vraiment? D'accord, ce sont des chasseurs, des prédateurs. Ils chassent pour trouver du sang. Donc on pourrait penser qu'ils veulent rester discrets, comme tout bon chasseur. Et la nuit est propice à la discretion. De plus, on pourrait penser qu'ils jouent de leur réputation. Mais il y peut être une toute autre raison...

Il allait maintenant paler d'une de ses théories. C'était la première fois qu'il en parlait à quelqu'un. Ainsi, il pourrait avoir une première réaction face à sa théorie.

-Ce sont justement des personnes discrètes, nous sommes d'accord. Ils veulent cacher leur identité, pour mieux attraper leurs proies. Donc, imaginez un instant que la légende nocturne ne provienne non pas de la religion ou de superstition mais des vampires eux même...

Il vit à la tête de son interlocutrice, qu'elle ne voyait pas où il voulait en venir.

-Je m'explique. Mettez vous à la place d'un vampire. Vous voulez être tranquille et chasser comme bon vous semble. Quelle meilleure couverture que de faire croire que vous êtes nocturne? Evidemment, ils chassent la nuit. Mais personne ne se doutent qu'ils chassent aussi le jour!

James se rendit compte qu'il avait haussé le volume de sa voix avec l'excitation qui l'avait gagné. Le serveur qui était passé à côté, l'avait regardé étrangement. Il se ressaisit et se pencha vers Rayne, et continua sur le ton de la confidence.

-Ils sont ainsi tranquilles de chasser et de vivre comme bon leur semble, car tout le monde croit qu'ils dorment le jour et vont se nourrir la nuit.

Il se radossa à sa chaise et but une gorgée de son café, attendant une réaction de l'étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Ven 10 Avr - 11:38

Rayne vit avec plaisir que ses paroles étaient bien accueilli et que monsieur Whyte en prof suprême ne contredisait pas ses paroles mais au contraire allait dans son sens, il allait même jusqu’à compléter son opinion. Maintenant la blonde en était sure, cet homme ne s’intéressait pas aux vampires juste comme ça, il y avait plus derrière mais quoi. Il était tellement calé et présent dans son sujet, comme lorsqu’il faisait cours. Et d’ailleurs il était tout autant passionnant, un métier oratoire il allait extrêmement bien. Sa dernière phrase laisser en suspense laissa l’étudiante complètement pendu à ses lèvres mais elle trouva tout de même assez d’intelligence pour répondre.

« Comme quoi ? »

La française ne comprit pas tout de suite de quoi son prof voulait parler, et cela dû se voir sur son visage comme il continua. Elle prit une gorgée de sa boisson et écouta la suite avec intérêt. Ça alors si elle avait cru entendre une hypothèse aussi proche que celle de sa grand-mère dans la bouche de quelqu’un d’autre. Plus elle discutait avec le brun et moins son aïeule lui semblait folle, pas qu’elle ait déjà pensé ça mais Rayne avait toujours été partisane que Lady Davis rajoutait un peu de détails pour effrayer ses petits enfants. Le serveur qui passait à côté d’eux juste à ce moment là regarda le ‘couple’ avec un drôle d’air mais ils pouvaient bien parler de ce qu’ils voulaient non. Enfin la blonde devait avouer que la théorie lui plaisait beaucoup.

« C’est intéressant, j’ai du mal à imaginer les vampires se promener en même temps que nous sur Oxford Street, comment ne pas résister à l’appel du sang?! »

Elle posait cette question à voix haute mais elle faisait plus une réflexion personnelle, elle se détourna un moment pour fouiller dans son sac et en sortie un beau carnet relié de cuir et qui était clairement usager. Elle l’ouvrit et les pages craquèrent, une écriture manuscrite et appliquée recouvrait le papier autrefois plus banc, Rayne cherchait un passage précis et quand elle lu trouver elle tendit le carnet à son professeur.

« Tenez, c’était le journal de ma grand-mère, elle avait une idée assez proche de la votre, mais détaillait tout de même que de par leur soit disant peur du soleil, il ne devait sortir en pleins jour que sous certaines conditions. J’irai plus dans ce sens, je pense réellement qu’il y a une raison plus subtile qui fait qu’ils ne sortent pas en plein soleil et pas seulement pour pouvoir chasser tranquillement… »

Rayne pouvait sentir que son livre faisait un grand effet sur l’historien et c’était le but, elle savait en prenant le journal de sa grand-mère ce matin là dans son sac qu’il ne lui serait pas inutile et que monsieur Whyte apprécierait surement. Elle lui offrit un sourire et attendit de voir sa réaction.

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Whyte
¤} Je Cherche Encore Ma Voie !
avatar

Nombre de messages : 219
What about me ? : I'm a professor of History
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10000/100000  (10000/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Sam 11 Avr - 12:31

Rayne semblait intéressé par la théorie du professeur, mais avec un peu plus de réserve cependant. Il était en train de finir son café lorsqu'elle lui répondit. En effet, comment résister face aux proies disponibles à pertes de vue dans les rues de Londres? Mais James pensait que les vampires réagissait comme tout animal, y compris l'homme. Une fois rassasié, il est plus facile de ne pas céder à la tentation. Mais après, il y avait certes, la gourmandise...
Il allait lui dire tout ceci mais il la vit sortir un vieux livre de son sac. Et cela éveilla sa curiosité. Mais il était certain que cela allait l'intéressé grandement. Rien que l'aspect du livre l'intéressait.

Il s'agissait du journal de sa grand-mère. Ainsi donc, il allait tout de même pouvoir connaître avec exactitude les histoires de la dame. Il fut reconnaissant envers son étudiante de la confiance qu'elle lui démontrait. Elle allait lui montrer une partie de la vie de sa grand-mère, une partie de sa vie aussi.
Il prit le livre, excité rien qu'à l'idée de découvrir ce qu'il y avait à l'intérieur.
Il sortit ses lunettes et les mit sur son nez.

Il plongea dans la lecture...passionante. L'écriture était belle et soignée. Mais il y avait aussi des mots gribouillés sur les côtés de la page, certains barrés, d'autres presque effacés.


-Incroyable!

Elle pensait comme James. Elle était d'avis qu'ils sortaient de jour mais sous une certaine condition...qu'il n'y ait pas de soleil. Elle en était certaine d'après ce qu'il pouvait lire. Mais elle en ignorait la raison. Il y avait cependant plusieurs hypothèses énoncées: la peur du soleil, une réaction douloureuse, une réaction psychologique comme la folie, ou une révélation sur leur véritable identité.
Tout cela était intéressant. Il aurait aimé le feuilleter, mais il n'osa pas. Il le reposa sur la table, les yeux tout de même rivés sur ces lignes manuscrites.


-Votre grand-mère était loin de raconter n'importe quoi. Elle avait l'air d'en connaître plus que quiconque...

Il était absorbé dans ses pensées lorsque son portable vibra. Il soupira. Il ne voulait pas être dérangé dans un moment pareil! Il prit la peine tout de même de voir qui l'appelait. Lily? Que lui voulait-elle? Généralement, quand elle l'appelait, c'était pour lui demander quelque chose.

-Excusez moi.dit-il sur un ton agacé.

-Allo?......Je suis au Old Fashion Cafe. Pourquoi?....(Il soupira et regarda sa montre). Tu ne pouvais pas me le dire plus tôt? Et pourquoi tu ne peux pas y aller?........(Il mourrait d'envie de lui dire encore une fois ses quatres vérités mais il n'était pas seul et n'avait pas le temps. Il prit donc sur lui et répondit à son ex-femme). Bon très bien. J'y vais. Ouai, salut.

Il raccrocha et remit sa veste.

-Je suis désolé, mais je dois aller chercher mon fils.
Sa mère était toujours à son boulot et ne pouvait pas aller le chercher à l'école. Or il avait dix minutes avant la fin de la journée scolaire. Et il fallait au moins quinze minutes pour y aller. Il détestait lorsqu'elle le prévenait à la dernière minute. Mais il n'avait pas le choix. Il n'allait tout de même pas laisser Eliot tout seul. Mais elle avait le chic de le déranger lorsqu'il ne fallait pas! Il était tellement frustré de ne pouvoir continuer la conversation!

Il se leva et posa un billet pour payer leurs consommations.

-J'espère que nous aurons une autre occasion pour discuter de tout ça. Encore désolé de vous laisser comme ça. Je me permet de payer votre consommation en guise d'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayne Davis
She's just The Girl !
She's just The Girl !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
What about me ? : ¤} It's My Life
Date d'inscription : 04/03/2009

Feuille de personnage
My Life Point:
100/100  (100/100)
My Relationships:
$$$ My purse $$$:
10100/100000  (10100/100000)

MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   Sam 11 Avr - 14:40

Quand Rayne tendit son manuscrit vers monsieur Whyte elle put voir sur son visage la même joie que celle d’un enfant qui découvre ses cadeaux au pied du sapin le matin de noël. Cela lui fit plaisir, car c’était amusant d’avoir l’ascendant sur un adulte de cette façon. Finissant sa boisson la blonde attendit que son prof finisse de s’émerveiller pour reprendre la discussion et il lui fallu un moment pour lire et relire le passage qu’elle avait spécialement sélection à son attention. A son grand soulagement et aussi pour la mémoire de la vieille femme le brun répondit qu’elle était loin d’être folle et devait posséder un grand savoir et Rayne allait lui répondre quand il s’excusa et décrocha son portable qui avait du vibrer puisqu’elle n’avait rien entendu sonner.

L’étudiante fut gênée d’assister même qu’à la moitié de cette conversation privée qui ne la regardait pas du tout. Elle profita de ce moment pour finir son chocolat et écouter un peu la musique. Si avec son carnet et cette discussion Rayne avait dévoilé beaucoup d’elle à son prof, lui faisait de même voir pire avec sa conversation téléphonique. A ses expressions faciale la blonde pouvait deviner qu’il n’appréciait que moyennement son interlocuteur mais quand il commença à remettre sa veste elle comprit que leur rencontre prenait fin. Il s’excusa et donna la raison de son départ. La jeune femme récupéra le journal de Lady Davis et commença elle même à se rhabiller. Elle voulu refuser qu’il lui paya quoique ce soit mais cela le mettrait encore plus en retard de commencer un nouveau débat. Tout deux sortir du café et avant qu’il ne parte dans la direction opposé Rayne trouva l’audace de lui dire.

« Vous avez toujours mon adresse pour un autre rendez-vous pour continuer cette conversation…ou même simplement si vous avez besoin d’une baby-sitter ! »

Ajouta la blonde à la fin pour ne pas avoir l’air de lui faire du rentre dedans, il lui fit un sourire et partit donc récupérer son fils. Rayne soupira puis inspira à plein poumons l’air printanier. L’après-midi avait été plutôt bonne, elle était désormais dans les petits papiers de son chouchou de professeur, des théories et des points de vue avaient été échangés et en plus elle s’était fait payer un gouter dans un des meilleurs salons de thé de la ville. Pleine d’entrain la française ressortit son mp3, et le brancha avant de prendre la direction de chez elle à pied, un peu d’exercice lui ferait du bien et comme ça elle pourrait effacer ce sourire stupide qui ornait son visage avant de rentrer chez elle, sans quoi elle aurait droit à une séance de moqueries en règle…

[Terminé]

_________________
So maybe I'm the one
That needed saving
Someone to rescue me
From myself
And now the memories
Are slowy fading
Wish I could see me through
The eyes of someone else
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'Originalité [James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'Originalité [James]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu
» James Lee Burke : "Dans la brume électrique"
» Dark Angel, une série de James Cameron sans James Cameron ;D
» [Oh! éditions] La beauté du mal de Rebecca James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤} New Moon, New Life :: 
¤} Londres ¤ Centre Ville
 :: ¤} Lieux de Culture et de Détente :: ¤} Leicester Square
-
Sauter vers:  

Forum jumelé :
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit